Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

YOKOSO

Tchutchu, c'est quoi ?
Je demanderais plutôt, c'est qui ?
Tchutchu c'est mon fils enfin son surnom et ce blog est né le même jour que lui.
Pourquoi ?
Simplement parce que j'en avais envie. C'est un peu comme un journal de bord dans lequel je parlerai de tout, sur tout, sans prétention, enfin j'essaierai, et surtout je parlerai de mon fils, avec l'espoir qu'un jour ce soit lui qui prenne la parole.
.....Bon bah maintenant y aussi sa soeur Ako !!!!!

Recherche

Shonan Beach FM

25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 15:52
love-2.gif
De certains l'auront déjà remarqué, je suis assez fan des webcams. Je ne parle pas des bidules qu'on pose sur son burlingue ou au sommet de son écran, dont on ne se sert jamais mais qui sont là au cas où. Non je parle de ces webcams, placées un peu partout all over the world et qui permettent de se sentir plus prôche de ces endroit pourtant si lointain. Par dessus tout, j'aime prendre le contrôle de ces petits trucs et en avoir plein l'écran, la sensation d'avoir un oeil sur tout et des yeux partout........................non je n'ai pas fumé, et non je ne suis pas un pervers....pépère ni un voyeur; juste que j'adore ce que permet la techno actuelle, se sentir ailleur en étant chez soi.
Et en bon fan que je suis, je participe a ma façon en disposant moi même de ces petites bêtes.
Il va de soi que mes cams restent modestes comparées aux bêtes de courses des ténors du marché, mais le budget restant un frein pour vous comme pour moi, je me contente des modèles au demeurant très sympatique et amplement suffisant de chez Panasonic
Possédant depuis deux ans la BL-C31, premier modèle Wifi de la gamme, achetée pour l'arrivée de Tchutchu, afin de pouvoir le surveiller depuis mon PC mais aussi et surtout pour permettre à la famille (France et Japon) d'accéder aux mêmes images que moi, et ainsi admirer quand bon leur semble les progrès du petit. Le petit plus de ces webcams étant leur motorisation et le controle a distance.
L'arrivée de la petite aidant j'ai pu négocier avec madame, une seconde webcam (respect de la parité oblige....) et progrès faisant bénéficier du nouveau modèle la BL-C131 (la BL-C31 ayant disparu des tablettes).
Il existe aussi la BL-C 11 et 111 (nouveau modèle), la différence résidant dans l'absence de connectivité Wifi de ces dernières.

C'est partit pour le grand déballage:
IMG-4326.JPG
Ce coup-ci beau-papa a fait les choses bien et il m'a laissé la boite entière. Sobre mais un brin Kitsch avec son caniche en avant plan. Mais bon c'est juste histoire de, l'intérêt étant le produit. Maintenant il faut reconnaitre qu'un package foireux et tout de suite le produit passe pour un gadget en plastoque à deux balles, là ce n'est pas le cas mais limite limite, je sais que les japonais aiment beaucoup leurs animaux de compagnie mais pour le coup le chien là, il a pas sa place........

IMG-4328.JPG
A l'intérieur, c'est nickel, pas de place perdue, tout est bien rangé, chaque chose à son emplacement a tel point qu'il est parfois difficile de tout remettre convenablement si on a pas pris soin de repérer, et ce malgré le peu d'objet à l'intérieur. Heureusement un schéma de rangement est placé sur l'abattant gauche de la boite.

IMG-4330.JPG
Notice, garantie, bloc alim', fixations diverses (vis et cable acier), CD (pas de driver mais d'aide, ici pas de driver tout est dans le firmware de la bête, UPnP oblige) et bien sur la caméra......

IMG-4332.JPG

.......que voici. Grosse nouveauté que vous pouvez voir à gauche au milieu: le micro (les deux trous avec écrit "mic" en dessous). Sinon l'oeil de la caméra en son centre, le point blanc c'est le detecteur de mouvement pour le mode surveillance et au-dessus "privacy" c'est une LED, temoin de bon fonctionnement ou de prise de controle de la camera (au choix, ça se règle).

IMG-4333.JPG

Un interrupteur pour passer en mode wifi ou filaire, les deux sont possibles, sachant qu'il faudra obligatoirement passer en filaire la première fois pour le paramétrage. Une prise alim', une prise RJ45 et le filetage standard pour fixation sur pied. Un petit bouton "clear setting" pour remettre les paramètres usine en cas de bug.................c'est possible.

IMG-4335.JPG
A nouveau un filetage standard et deux accroches pour fixation murales. l'ouverture en bas a gauche sert de passe cable discret quand la caméra est posée.

IMG-4336.JPG

Assurément petite. 210g pou 74x98x73
Sinon techniquement, sans trop l'être, on a le choix entre JPEG et MPEG-4, ce dernier fait partit des nouveautés. Mais aussi le choix entre du 640x480, 320x240 et 192x144, un zoom numérique x10, les protocoles IPv4 (ils sont nombreux) mais aussi et c'est nouveau l'iPv6, pour les protocles de bientôt. Un frame rate de 30 images seconde. Un mode photo, un mode surveillance, une batterie de paramètre réglables (heures, limites de controles, photo, accès.....).

Bien sur tout est en japonais, donc pas simple a mettre en oeuvre sans l'aide d'un japonisant, encore qu'il y a pire, un habitué de la bidouille devrait sans sortir seul sans piper un mot de nippon, la notice est une grande feuille de chou super illustrée.
Point intéressant, sans logiciel aucun, il est possible d'accéder à toutes ses webcams sur le même fenêtre et d'en prendre le controle, suffit comme d'hab de parametrer en l'occurence associer les webcams entre elles.

webcam-double.jpg

Gros "hic", le bloc alim', exclusivement 100v, obligation vous est faite de trouver un transformateur 220v vers 100v, ce qui n'est pas si simple, j'ai encore trouver un 220-110 chez casto, ça passe mais ce n'est pas du 100v quand même et oui la bête est pas prévue pour sortir du sol nippon.

DSC00032.JPGBl-C31 à gauche et BLC-C131 à droite

Anecdote tout de même, la BL-C31 et 131 n'ont pas la même alimentation que ce soit en entrée ou au niveau du bloc, la première permettait du 100-120, alors que la seconde c'est 100v et basta. Donc pour ceux qui voudrait se laisser emporter par une frénésie d'achat, garder toujours en tête le soucis de l'alimentation conforme (chercher du coté des petites annonces japonaises de paris, quand ces derniers quittent la France, ils revendent tout et à coup sur y a du transfo 220-100 dedans.)

Tout ça pour 245€

Avis aux amateurs. N'hésitez pas me contacter pour plus d'info (dans la limite de ce que je sais bien sur !!!!)
Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Test
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 21:12
psp.gif

Allez c'est partit, trois jours qu'elle est sortie et déjà dans mes mains, en avant pour le grand déballage.

Niveau packaging c'est la surprise, j'avoue avoir même hésité en la prenant dans le rayon, de peur de me tromper et d'acheter un accessoire d'un éditeur tiers. Je ne sais pas si il s'agit de la robe officiel des produits PSP (j'en doute), mais elle incite le consommateur (moi en l'occurence) à vérifier la présence du petit logo sony pour se rassurer. Pas terrible donc sur ce coup là, mais bon ce qui compte est à l'intérieur et pour le coup il est bien emballé mais pas hyper protéger quand même.
IMG-3817.JPG
A l'intérieur on trouve donc:
IMG-3819.JPG
La Go!Cam et sa boite de rangement, une notice et un flyer pour indiquer où trouver le logiciel Go!Edit (sur le site officiel PSP en l'occurence).
Pas de pub, pas de papier inutile, nickel, un bon point pour l'écologiste qui sommeille en chaque joueur.
IMG-3820.JPG
Il n'y parait pas comme ça sur les photos, mais elle est ridiculement petite cette caméra, et qui dit petit dit fragile. On sent bien en l'installant dans son logement et en vérouillant la vis de sécurité que tout cela est bien sensible et que les bourrins en seront pour leur frais. Vous voici avertit. La molette de droite permet de faire pivoter l'objectif sur 180° et la bague de l'objectif permet de sélectionner le mode normal ou macro, la petite diode rouge a gauche de l'optique (cherchez pas le rouge, elle est pas branchée) signale le fonctionnement et le micro est caché dans la molette de droite. Qui a dit que j'étais bordélique ???

IMG-3821.JPG
La boite de rangement, un petit plus plutôt bien venu même si elle ne casse pas trois pates à un canard, un peu plus de soin aurait pu lui être apporté.

IMG-3824.JPG
Au final, quand c'est branché, ça donne quoi?
Tout d'abord, sachez que la Go!cam est reconnue directement, c'est totalement transparent à l'allumage de la PSP. Il suffit ensuite de glisser dans le mode photo et de valider Appareil Photo Numérique et votre tronche apparait à l'écran.
Niveau chiffre, voici le détails:

Mode Photo
résolution: 320x240, 480x272, 640x480 et 1280x960
qualité: fine ou standard
balance des blancs: automatique, lumière du jour, fluorescent, incandescent
réglage de l'exposition: -1.5 -1.3 -1.0 -0.7 -0.5 -0.3 0 +0.3 +0.5 +0.7 +1.0 +1.3 +1.5
effets: aucun, esquisse, appareil-jouet, déformation
zoom: de x1 à x2.8

Mode Vidéo
résolution: 320x240 (15fps), 320x240 (30fps), 480x272 (15fps), 480x272 (30fps)
qualité: fine ou standard
balance des blancs: automatique, lumière du jour, fluorescent, incandescent.
réglage de l'exposition: -1.5 -1.3 -1.0 -0.7 -0.5 -0.3 0 +0.3 +0.5 +0.7 +1.0 +1.3 +1.5
zoom: de x1 à x1.4

A chaque réglage est indiquée la quantité de photo "restant à prendre" ou de minute de vidéo restante en fonction de l'espace restant sur la MS.
Il est possible d'afficher toutes les infos de réglages sur l'écran ou des les occulter.
L'utilisation est intuitive et les boutons bien choisis.
IMG-3825.JPG
Détails amusant, si vous appuyer sur la touche "Home", le menu apparait avec en fond l'image de la webcam, sympa !!!!
Pour l'instant la belle (et oui pas la bête) est à la hauteur et le rendu sur l'écran PSP nickel. En fait pour l'instant, le seul gros point négatif, c'est que je cherche encore la vocation de cette caméra, car seule, elle n'apporte pas grand chose passée le moment de la découverte. A voir donc avec les jeux et le logiciel Go!Edit.................................ne vous inquiétez pas pour moi j'ai une petite idée derrière la tête !!!!!

Au final, le bilan est positif avec une caméra de bonne qualitée, un menu complet et facile d'emploi mais un sentiment de fragilité reste très présent. Matériellement que du bon, par contre j'attends de voir pour l'exploitation.

Disponible un peu partout, comptez 49€90 (à la FNAC).

Ce teste est visible aussi sur troisième à droite.
Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Test
commenter cet article
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 23:43

love-2.gif

 Et encore un petit test, un !!!

Ce coup-ci on va parler cadre à photo numérique, le petit gadget sympa, à la mode, qui plait bien mais encore un peu cher.

Avant tout je tiens à remercier ceux qui ont contribués à ce test, grâce à leur investissement (financier), ceux sans qui rien n'aurait été possible: ................rrrrrrrr..............rrrrrrrr.................(c'est des roulements de tambours, z'avez déjà essayer d'imiter un roulement de tambours vous ?!?).................mes parents.

Bah oui, j'y peux rien moi, mais mon père aussi est légèrement Geek sur les bords, et tout fier qu'il était de sa trouvaille, il n'a pu s'empêcher de me la faire partager, ce en quoi je lui suis très reconnaissant. J'ai donc opter pour le cadre numérique 7 pouces de chez Philips: 7FF1M4.

Déjà, gros mauvais point: le nom, plus barbare tu meurs. Heureusement je l'ai commandé sur le net, c'est plus facile à taper qu'à prononcer. Je vous laisse imaginer la scène avec le vendeur de la FNAC:

-" Bonjour Monsieur, je chercher le 7FF1M4 de Philips"

-"????????"

-"Le 7FF1M4 !!!"

-"Finfin aime kat ????"

-"Vous vous foutez de ma gueule ??"

-"Pas du tout Monsieur, ici le client est roi, si vous voulez un Finfin aime Kat, on va vous en trouver un !!!"

-"Mais il insiste le bougre !!!!"

-"Mais pas du tout monsieur !!"

-"Et ma main dans ta gueule, elle est Finfin aussi ??"

.............bref, étant plutôt Peace and Love, et conscient que la FNAC c'est sympa pour voir, mais après faut acheter ailleurs, là où c'est moins cher. J'ai donc commander chez mon revendeur habituel: www.ldlc.com

Et en deux jours à peine, la bête était chez moi, enfin chez nous quoi:

 

IMG-2986.JPG

 Ne vous y trompez pas, il s'agit juste du carton d'emballage, ok c'est Philips mais quand même.

 

IMG-2987.JPG

Voyez tout de suite la différence.................non ????

 

IMG-2988.JPG

Ca c'est un cadeau de Ldlc. C'est des graines de marguerites, qui je pense, devraient donner des marguerites............de différentes couleurs. Sympa non ? Je vais planter tout ça et je vous en reparlerai dès qu'elles auront poussées. En tout cas je trouve ça agréable, c'est une jolie pensée en ces périodes troublées d'élections....................Quoi ???.......haa ouii, mer.. le test. Oky on y retourne:

 

IMG-2989.JPG

 Nous y revoilà, avec le même mais sans les graines de marguerites.

 

IMG-2990.JPG

 Le package est sobre, encore que, fidèle au blanc cher à Philips ses derniers temps

 

IMG-2993.JPG

La boite s'ouvre en deux, laissant apparaitre d'un coté le cadre dans sa housse protectrice, et de l'autre toute la connectique, notice et CD ainsi que le pied détachable. 

 

IMG-2996.JPG

Concrêtement la boîte contient tout ce beau monde: 1 cadre 7 pouces, un pied de cadre, un adaptateur secteur, un cable USB, 6 notices dont au moins une en français (oufff !!), un CD et trois cadres de couleurs (rouge, gris et noir), le 4ème (blanc) étant déjà en place.

La mise en route est on ne peut plus simple, suffit de le brancher sur le 220.

 

IMG-3002.JPG

 Le menu est clair, disponible en 9 langues, vous offrant la possibilité de paramétrer le mode diaporama (orientation des photos, fréquence d'affichage, effets de transition, ordre de passage), régler la Luminosité (5 niveau), et l'heure (programmation allumage extinction), vous pouvez même régler la luminosité en fonction de l'heure.

 

IMG-3003.JPG

La navigation dans le menu se fait grâce au bouton se trouvant au dos. Nul besoin d'appuyer à l'aveuglette ou d'apprendre les touches par coeur, sur l'écran, dans la partie supérieure du menu, sont affichés les fonctions correspondantes pour chaque touches, pile poil en face, suffit de glisser ses doigts derrière (je parle du cadre !!!!) et d'appuyer.

Les cartes mémoires s'introduisent sous le bloc arrière du cadre, pas pratique mais pas tellement le choix non plus. Vous pouvez insérer Memory Stick (MS), Compact Flash (CF), Secure Digital (SD) et Multimedia Card (MMC).

Un port usb est aussi disponible pour transférer directement les photos du PC vers la mémoire interne (ou les cartes mémoires) du cadre.

 

IMG-3000.JPG

 La résolution du cadre est de 800x480 pixels et il peut gérer des photos en Jpeg jusqu'à 12 mégapixels max (sacré photo avec un poids pareil !!!!). L'image est très belle et sans pixellisation.

 

IMG-2999.JPG

Bord en plexis et cadre blanc, pour moi c'est la combinaison idéal pour une intégration d'intérieur.

Seul gros reproche il n'est pas possible de fixer le cadre sur le mur, pas de trou, ni de patte, encore moins de support mural. Dommage !!! Très dommage surtout qu'il y a une batterie intégrée, permettant une installation sans fil complète (de courte autonomie cependant).

En conclusion, voilà un bien beau gadget de Geek, vraiment sympa. Les modèles ne sont pas légions sont nos lattitudes et je vous conseille de bien choisir le votre sous peine de déception, ou alors patientez encore car les prochains risquent de nous offrir de bien belles fonctions (TV, Divx, wifi.....).

Mais quoi qu'il en soit si vous aussi il vous faut en permanence un fond qui bouge dans la pièce ou vous vous situez, fini la télé et les programmes débiles, préférez vos meilleurs clichés de vacances ou les plus belles gonzesses à poil d'internet.................question de gout................moi j'ai fait mon choix  ;o).

Comptez 185€.

 

Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Test
commenter cet article
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 20:22



Depuis le temps que j'attendais, je me suis enfin fendu d'un disque dur "réseau". A la maison cela devenait problématique, fallait allumer tous les ordis (oui oui y en a plusieurs) pour espérer trouver la musique que l'on a envie d'entendre ou le film de boul' que l'on a envie de mater. Bref une seule solution mettre tout ce beau monde sur un support indépendant et autonome, soit un DD réseau.

Voici donc en Test le Netgear SC101.

Déjà, histoire de bien commencer l'affaire, oubliez les photos de la boite et les critiques sur l'emballage, j'ai complètement zapper. En gros la boite est bleu et orange (enfin je crois), dedans c'est bien foutu puisque s'est pas cassé et puis voilà et y a écrit en gros Netgear partout..............bon!! la suite:



L'ensemble fait penser à une grosse tirelire blanche, avec une pointe de gris (façon métal) sur la face avant, arrière et sur le dessus (grille du radiateur). C'est discret, ça se fond n'importe où et c'est un peu pour cela que je l'ai choisi, malgré ses défauts (qu'on verra après).

La bête permet d'embarquer 2 disques durs IDE, de capacité illimitée. J'ai opté pour 2 Samsung de 320 giga (298 effectif), soit un module final de 600 giga; ça va! je peux voir venir.

Inconvénient et je ne l'ai découvert qu'après, il semble que certains disques soient refusés, alors un conseil faites un tour sur le site NETGEAR avant de commander vos disques, ou pour vérifier que ceux que vous posséder déjà seront acceptés. De plus, le systeme utilise un format qui lui est propre, donc n'espérez pas insérer directos vos vieux DD, gavés de Divx, ils ne seront pas lu, et l'inverse marche aussi très bien, à savoir, pas de lecture possible si vous installez dans votre PC, un disque issue du SC101. Un bon gros point négatif tout de même, surtout quant on songe à upgrader le système dans l'avenir, va y avoir du transferts dans tous les sens pour y arriver.

Vu de face, trois LED, une rouge pour l'activité des disques, une verte pour le power (on/off) et une orange pour l'activité réseau. Classique mais suffisant, pas besoin d'en faire une discothèque non plus. Un petit verrou en son centre, système à ressort, un pièce pour déverrouiller, on relache et le verrou se remet en place. Il s'agit juste de maintenir la façade en place, un peu léger tout de même, le verrouillage n'est pas homogène, mais faut coller l'oeil pour le voir.

 

Une fois démonté, voici les entrailles de la tirelire. On trouve deux baies classiques, on insère les disques délicatements, les fiches d'alimentation et les nappes sont pile poil à la bonne longueur, un tampon au fond de la boite amortit les disques, encore une fois simple, basique mais efficace.


Vu de derrière c'est le trou d'où vont sortir des bits de données (trop facile ce soir, j'ai la patate moi !!!). Plus sérieusement, un emplacement RJ45, la prise d'alimentation et le petit reset magique tout petit tout caché qu'il faut la pointe du stylo pour le trouver.

Je me répète mais l'ensemble est simple et très sobre. La dissipation de chaleur se fait par le dessus au moyen d"un "radiateur" passif, attention tout de même ça dégage quelques dégrès au contact, mais celà dépendra beaucoup de la qualité de vos disques, tout comme pour le silence, c'est une affaire de disque pas du boitier.

Etant donné que le format est particulier, il vous faudra forcément installer le logiciel adoc. Pas de problème en soi si ce n'est un bug dans les mises à jours. Je m'explique, la notice papier conseille vivement d'installer la mise jour plutot que le logiciel du CD et moi je dis qu'il faut pas. Pourquoi ?

Parce que, accrochez vous c'est complexe, il y a deux choses à prendre en compte, le logiciel et le firmware du SC101, les deux font l'objet d'une MàJ, mais les deux MàJ ne peuvent se faire au même moment sinon ça bugg et le logiciel ne trouve pas les disques. Donc suivez mon conseil, car ça marche (j'ai mis du temps à comprendre), installez le logiciel du CD, comme ça il reconnaitra vos disques, ensuite mettez le Firmware du boitier à jour, et seulement à la fin vous mettez le logiciel à jour. Simple, non ???

Ensuite il faut installer le logiciel sur tous les PC du réseau, et les disques apparaitront comme des disques de votre PC, et non pas sur le réseau, mais c'est du détail. Donc une installation simple si on omet ce soucis de mise à jour.

Dernier point et non des moindres, le Débit, plus que moyen, puisqu'inférieur à de l'USB2, un acheteur l'avait précisé sur le site de vente, mais je confirme pour avoir fait le test. Cela n'a pas grande importance pour l'utilisation courante mais cela se révèle assez pénible quand il s'agit de vider vos disques, heureusement que la nuit existe !!!!

Comptez 99€95 le boitier chez LDLC.com, auquel vous ajouterez le prix des disques de votre choix.

Alors au final, le verdict: plutôt satisfait !!!

Certes le produit n'est pas exempt de défaut (débit, pas d'interrupteur, verrouillage light, et formatage maison), mais ses qualités sont appréciables et font vite oublier le reste: esthétique sympatique et discrète, encombrement minimal, 2 disques, pas de limites de volume de stockage, et surtout bon marché. En somme, un espace de stockage abordable pour un petit réseau domestique (autrement dit: un bon garage à bits à partager pour petite bourse !!!!  ouhh que j'ai la forme moi..........désolé mesdames!!!).


Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Test
commenter cet article
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 22:18

En ces temps troublés par le bide monumentale de la PS3 le soir de sa sortie au pied de la tour eiffel, je me sens le devoir de redorer le blason de Sony. 

En fait pas vraiment, disons juste que le hasard a voulu que le dernier Vaio de Sony passe entre mes mains en même temps que sortait la console next gen du même constructeur. L'ayant commandé pour un membre de ma famille, je l'ai par la même occasion reçu et forcément, bahhhh, je l'ai déballé quoi, histoire de vérifier que tout y est. Arf !!!!

Il ne s'agit donc pas d'un test proprement dit mais d'un déballage en live, car finallement tester un PC sans parler de ses logiciels, et sans balancer de valeurs sorties d'un benchmark, ça se résume à parler de son esthétisme et de son ergonomie. 

c'est partit pour le VGC-LA2:

Tout d'abord, le carton est magnifique, sobre et sans chichi, ça change de la boite du location free, rappelez vous. Bon assez déconné passons à la suite, jetons un coup d'oeil à l'intérieur:

 OHHHHHHH !!!! c'est beau

En tout cas c'est rudement bien emballé, pas d'excès de matière, juste ce qu'il faut pour protéger le matériel tout en restant écolo.........enfin je crois.

 AHHHHHHH c'est mieux !!!!

Bon il serait temps de causer un peu.

Le VGC-LA est un modèle tout en un, en clair tout est dans l'écran. Lecteur/graveur DVD, lecteur de carte Memory stick et SD card, emplacement PC card et express card, prise antenne, entrée audio et vidéo, USB2, Firewire, LAN, modem, Wifi, prise casque, micro et entré ligne, la webcam, le micro intégré, tout est caché derrière un superbe écran 19 pouces large (1680x1050).

Ce qui permet une absence quasi totale de fil, hormis l'alimentation. Clavier et souris sont aussi sans fil, la télécommande pour le médiacenter forcément, par contre tout ce petit monde consomme tout de même 4+2+2= 8 piles LR6 (fournie avec).

Le lecteur DVD étant un modèle mange-disque, un adaptateur pour CD et DVD 8 cm est fournie.

La souris: un peu grosse à mon gout pour ne pas dire grossière, elle remplit cependant très bien sa fonction avec une bonne prise en main et une ergonomie agréable. Petit plus non négligeable, la présence d'un interrupteur en dessous pour économiser les piles durant les périodes "mortes" (vu la conso des souris sans fil, cela ne se refuse pas).

Le clavier: petit, à mi-chemin entre un clavier lambda et celui d'un notebook, sa forme atypique oblige à une période de familiarisation avant de réussir à taper en aveugle. Il dispose d'une protection (un couvercle) qui se plie en deux pour former un repose poignet. Dépliée elle recouvre complètement le clavier, le protégeant ainsi des agressions extérieures (la poussière quoi !!!). Les touches sont en gomme souple (en tout cas c'est la sensation que cela donne) agréables au toucher. Il dispose aussi d'un tout petit écran d'affichage qui indique l'état de charge des piles et si le clavier est bien connecté sans fil. Il est lui aussi pourvu d'un interrupteur (sur la face supérieure ce coup ci) pour économiser les piles.

La télécommande: du classique, c'est une RC (Remote Control) pour média center. Gros point négatif à mon gout, la couleur. Celle ci est blanche alors que tout l'ensemble est gris métal. De mémoire ce n'est pas la même que celle fournie avec le modèle japonais (je le sais j'ai failli l'acheter l'été dernier, mais j'ai préféré son petit frère, dont je vous parlerai un de ces quatre), je pense que cela s'explique par l'intégration de média center alors que cet été encore c'était le logiciel Do Vaio (qui a les même fonction cela dit en passant). Je chipote peut être avec cette histoire de couleur, mais l'intérêt premier de cette gamme de PC de chez sony, c'est l'esthétisme et donc la parfaite intégration dans un environnement: salon, chambre.... alors désolé mais une RC blanche à coté d'un clavier et d'une souris gris métal, ça fait tache, il y a faute de gout.

L'écran: ou unité centrale. Là c'est que du bonheur, pardonnez mon manque d'objectivité, mais je considère Sony comme l'Apple du monde PC. Un désign magnifique qui rappelle la gamme d'écran plat LCD Bravia KDL série X avec son bord transparent. On regretterait juste une diagonale trop petite.

L'ensemble est relativement silencieux, chauffe un peu mais cela est compensé par les aérations en nombre "suffisant" !!! Le pied est inclinable, pratique car l'écran ne pardonne pas trop les angles de vue déviant, on a vite fait de voir en négatif, un conseil malgré tout: rester bien en face. A l'arrière, caché sous un capot plastique très facile à retirer se trouvent les entrées alimentation, antenne, S-vidéo, audio et vidéo; Les prises LAN, modem, USB2 et firewire sont quant elles accessibles directement.

La webcam est au centre du cadre, le lecteur/graveur CD/DVD sur le coté droit, et sur le coté gauche on trouve encore de l'USB 2, du firewire, 1 lecteur de Memory stick/SDcard, 1 prise casque, micro et ligne, 1 slot PC card et 1 slot express card, de quoi ouvrir légèrement sur de l'upgrade.

 

Pour tout ce qui concerne les caractéristiques techniques Sony présente les choses mieux que moi. Sachez juste que l'on dispose d'un Core 2 duo cadensé à 1,83 Ghz, 2 giga de ram, DD 300 Go, le tout sous Windows Vista Home Prémium. J'ai pu donc voir ce qu'était Vista...............c'est beau !!!! ...mais vu le prix de la license se sera sans moi.

Comptez 1999€50 chez sony style.

Je l'ai trouvé chez MGMI à 1862€

Voici donc un bon petit PC, pour tout ceux qui comme moi en ont soupé des config à assembler qui plantent tous les 4 matins. Pour peu que vous ayez un petit intérieur sympa qu'une grosse tour hyper ventilé dénaturerait, ce PC est fait pour vous. Assurement je suis fan, ce n'est pas le mien certes, mais j'adore. Cependant son petit frère me suffit, je tacherai de vous en parler prochainement, car le concept est légèrement différent.

 

Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Test
commenter cet article
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 08:23

Voila c'est partit pour un deuxieme test.....

Tout d'abord une petite explication, "Location Free" kesako ??

Il s'agit d'un dispositif permettant de transmettre de la video en streaming par le reseau.

Compris ? Alors en avant pour le test:

 

Package:

Je vous laisse juger par vous meme, c'est pas l'extase, perso j'aime pas trop. Je trouve l'emballage assez cheap pour ne pas dire ringard, je crois que c'est le bleu qui me gene le plus, il est franchement laid, sony nous a habitues a bien mieux que ca. Fort heureusement la boite on s'en cogne un peu et ce qu'il y a dedans est largement plus interessant:

Le carton est tres bien pense, on peut aisement faire et defaire, vraiment c'est du bon boulot.................................quoi ??? ca aussi on s'en tape.........euh, ouais je suis d'accord, mais moi quand je teste et bien je teste, non mais. Donc le carton est d'un beau marron, tres propre, bien decoupe et qui ne pue pas...........et oui je suis desole mais parfois y a des cartons qui poquent grave et la ce n'est pas le cas, il est important de le souligner.

Allez, la suite:

Voila ce que l'on trouve a l'interieur:

Un cable antenne

Un adaptateur secteur

Une telecommande infrarouge

Une "Base Station"

Un socle

Un Cd (avec le soft pour recevoir l'image, en essai 30 jours....................oui je sais, mais je reviendrai dessus)

Et de la doc.

 

Installation:

Alors la je suis epate, je m'attendais a requisitionner ma femme pour traduire le mode d'emploi, et bien que nenni, les explications sont illustrees par des schemas, et tres sincerement plus facile y a pas.

On place la "Base station" sur son socle a proximite de la prise antenne a raccorder, on relie la Base avec la prise au moyen du cable fourni, on branche sur le secteur...........et voila c'est fait. Pour le hard il n'y a rien d'autre, le reste n'est que du software.

Avec un PC:

Tout d'abord gros coup de gueule, depuis quand fournit-on un soft en essai 30 jours avec l'appareil qui lui correspond.......... c'est du grand n'importe quoi ca monsieur SONY, honte a vous.

Donc, pour commencer, vous installez le logiciel Location Free que vous aurez prealablement acheter en plus, ensuite vous vous laissez guider, SSID et clef  WEP sont affichees sur la paroi de la "Base station", le moment venu, une pression sur le bouton Setup de la base et c'est bon (en gros il s'agit du mode association de la Livebox et autres joyeusetes du meme genre). Bien sur la base integre un tuner, alors une fois le logiciel lance, passage oblige par les parametres pour choisir le relais dont vous dependez et ainsi automatiquement regler les canaux. Notez les cela sera utile plus tard.

Ensuite il n'y  a plus qu'a admirer le resultat:

D'accord la photo cause pas des masses, mais dans l'ensemble c'est assez concluant.

 

Avec la PSP:

Il faut que votre firmware soit  a jour, ensuite foncez dans le menu, choisissez "reseau" puis "location free", suivez les consignes qui sont affichees, les numeros SSID et autres sont sur la facade de la "Base Station", il n'y a qu'a recopier (encore que pour la PSP je crois que cela n'est pas necessaire). Une fois connecte a la station, ouvrez les options car vous allez devoir rentrer les canaux vous meme, d'ou l'interet de les avoir notes auparavant. Ensuite, vous enregistrer le tout et contempler votre oeuvre:

 

Mais alors concretement comment ca marche:

- La "Base station" peut etre reliee a 3 sources video: 1 antenne (12 chaines), 1 video "in" et 1 video + S-video "in"

- La telecommande infrarouge se place sur un lecteur DVD ou autres et permet d'en prendre le controle a distance via le logiciel du location free, dans le limite de compatibilite de la telecommande evidemment.

- La "Base station" se connecte a un modem via son port RJ45, pour permettre de voir la video a partir du web mais aussi pour integrer votre reseau.

- La "Base station" est en fait une borne d'acces Wifi (802.11 a, b, g) couplee a un dispositif de diffusion video en streaming. Pour recevoir il faut vous connecter au reseau wifi de la base, et donc vous deconnecter de votre reseau habituel si vous en aviez un, cependant celle ci etant reliee au Net, vous pouvez toujours surfer et recevoir vos mails.

En fait, vous installez en quelque sorte un second reseau Wifi chez vous, le mieux etant de connecter la base a un routeur avant le modem, vous pouvez ainsi soliciter la Base station, dans la configuration qui vous convient le mieux, en filaire, en wifi sur l'un ou l'autre des reseaux.

L'avantage d'un reseau propre a la Base station, permet de ne pas saturer la bande passante de votre reseau pre-existant. 

- La "Base station" ne peut etre sollicitee que par une requete a la fois, donc pas de multidiffusion, si un poste est connecte les autres seront refuses.

- Il y a 6 niveaux de resolutions possibles, qui vous donneront une image plus ou moins bonne. Soit vous le choississez vous meme, soit vous laissez en auto, et le choix se fera en fonction de la qualite de votre reception. Je n'ai pas les valeurs de resolutions mais la qualite 6 donne une image tres propre en 640x480 a peu pres.

- La diffusion via internet demande un minimum de 300 Kb/s en Upload pour etre fluide et de bonne qualite. Cette option vous permettra de regarder vos programmes favoris de n'importe ou dans le monde a partir du moment ou vous beneficierez de l'adsl au minimum, d'un PC avec le logiciel ou de votre PSP et de votre mot de passe internet.

 

Verdict:

Le resultat est plutot concluant et la qualite au rendez vous, attention il ne faut pas s'attendre a des miracles, ca evitera les deceptions et au contraire le resultat vous enthousiasmera.

A vous de trouverez l'interet d'un tel accessoire dans votre installation.

 

Voila pour le Test du Location Free, comptez 32 000 Yens soit environ 217 euros (et pas 300 comme vendu en france) pour acquerir la bete ou comme nous 32 000 points chez Yodobashicamera et vous repartez avec gratos. Certes les points ne sont pas tombes du ciel mais c'est toujours agreable de ne rien raquer.

Vous aurez compris apres tout ca, que l'interet pour nous d'un tel accessoire reside principalement dans la diffusion de la video sur internet. Notre but est ainsi de pouvoir avoir acces a la tele japonaise de notre appart en france. Certes il n'y a pas de quoi s'eclater avec sur un plasma, mais c'est a l'heure actuelle le seul et unique moyen de profiter des chaines japonaises a domicile avec une qualite convenable.

 

 

Repost 0
Published by Hiro hito - dans Test
commenter cet article
21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 04:57

Mon premier test de materiel, je ne sais pas si j'en ferais souvent car pour l'instant (et ca risque de durer) j'achete ce que je teste, disons plutot que je vais vous donner mes impressions (satisfait ou non) se sera plus juste.

 

Le package:

C'est propre et sobre, sans fioriture, dans la lignee des accessoires vaio de sony c'est a dire bleue nuit (j'accroche pas, mais ce n'est pas un argument). La souris est directement visible, ce qui facilite le choix de la couleur (noire, rouge, kaki, grise ou bleue).

La boite contient la souris, un CD-Rom avec le driver et une notice.

 

La souris:

Optique, 800 points, USB 2.

Equipee de 2 boutons (clic gauche et droite), d'une molette (avec 3eme clic) et d'un dispositif d'ouverture pour le passage au mode telephone.

Poids: 67g

Dimensions: 45.5mm x 23.9mm x 89.2mm (largeur x epaisseur x longueur)

Longueur du cable: 110 cm

 

Installation:

Comme toujours on commence par le CD d'install, tout est automatique on a juste a valider les etapes. A l'issue Skype demande l'autorisation de prendre en compte la souris, on accepte, on branche la souris et c'est partit pour l'instant de verite.....pas besoin de rebooter.

 

Premieres impressions:

Tout d'abord, les Gamers s'abstenir, cette souris n'est pas faites pour vous.

La forme rectangulaire de la souris tranche avec ce que l'on a l'habitude d'utliser, mais cependant c'est loin d'etre aussi desagreable que l'on imagine, au contraire, il suffit juste de s'y habituer. Je lis souvent sur le web des critiques sur l'ergonomie d'un tel design, je me demande si les gens parlent en connaissance de cause, car le realite n'est pas conforme a l'idee que l'on s'en fait. Par contre sa legerete est deroutante surtout par rapport a ma souris precedente (sans fil avec deux piles dedans), j'ai vite faite d'embarquer le curseur a dash mais comme d'hab, passer le temps d'adaptation ca fonctionne nickel. Petit Bemol, il n'y a pas de configuration possible de la souris via logiciel.

 

Et le telephone alors ????

Et bien tout d'abord faut trouver un contact qui soit en ligne et qui veuille bien vous parler pour servir de cobaille............perso j'en ai trouver un rapidement, merci mimi. La souris s'installe automatiquement par defaut dans skype donc pas besoin de courir dans les options pour configurer l'audio. Des que vous ouvrez votre souris (ou votre telephone c'est vous qui voyez), la fenetre de skype s'ouvre automatiquement a l'ecran. Pour ouvrir deux possibilites, manuellement comme tous les GSM Clamshell ou au moyen des boutons situes aux extremites de la charniere, ceux ci ayant pour effet d'ouvrir le telephone a sa moitie seulement, en position main libre. 

Une fois en main, la sensation est mitigee dut en partie a sa legerete et a son aspect tres plastique ce qui la rend fragile en des mains peu habiles. La molette sert alors a regler le volume et a la fonction "muet" si on appuie dessus (3eme clic). Le son est parfait, tres clair et le micro semble de qualite d'apres mon interlocuteur, bien sur ces parametres sont aussi dependants de la qualite de votre connexion, il est donc difficile d'en juger. Mais on est tout meme proche de la qualite d'un vrai telephone. 

 

En mode telephone vous perdez evidemment le fonctionnement de votre souris, ce qui pour ceux qui ont l'habitude de surfer en papotant  est un dilemme, mais je rappelle que c'est une souris Sony et que la plupart des PC vaio sont pourvus d'un TouchPad, et malheureusement c'est la que se trouve la coherence du systeme, le relais se faisant a ce niveau.

Par contre ce que j'apprecie fortement et c'est a mon sens le gros point fort de cet accessoire, c'est la totale independance de votre conversation avec le reste du systeme. Fini de couper windows media player ou autres des lors que vous voulez passer un coup de fil, ici point d'interference, les enceintes continuent  a diffuser la radio en streaming sans que cela interfere avec la conversation, les flux sont totalement independants et ca, c'est franchement sympa dans la pratique. La souris officie aussi en tant sonnerie des que quelqu'un tente de vous joindre, avec une petite LED en prime.

Sinon la souris est tres sobre (tout depend de la couleur choisie) dans la droite ligne des produits vaio, le cable aurait peut etre gagne a etre autre que noir.

 

Verdict:

Satisfait mais pas totalement.

A fond par le concept et l'application qui en resulte (surtout la dissociation des flux), la qualite audio qui est au rendez vous et le design. Cependant l'objet reste fragile a l'usage, une finition plus robuste serait souhaitable, surtout au niveau de la charniere mais je me prononcerai plus avec le temps. La perte de la souris en mode telephone peut en refroidir plus d'un c'est pour quoi je la conseille surtout a ceux qui travaillent avec des portables.

On frolerait le bonheur si la souris perdait son fil a la patte au profit d'une connexion wireless ...................

....................qui a dit Bluetooth ???? peut etre pour la VN-CX 2.

Comptez 7980¥ soit environ 54 euros.

Voila c'est fait........a bientot pour un prochain test.

Repost 0
Published by Hiro hito - dans Test
commenter cet article