Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

YOKOSO

Tchutchu, c'est quoi ?
Je demanderais plutôt, c'est qui ?
Tchutchu c'est mon fils enfin son surnom et ce blog est né le même jour que lui.
Pourquoi ?
Simplement parce que j'en avais envie. C'est un peu comme un journal de bord dans lequel je parlerai de tout, sur tout, sans prétention, enfin j'essaierai, et surtout je parlerai de mon fils, avec l'espoir qu'un jour ce soit lui qui prenne la parole.
.....Bon bah maintenant y aussi sa soeur Ako !!!!!

Recherche

Shonan Beach FM

31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 14:44

...mais quelle épopée !!!!!
Je voudrais pas jouer ma pleureuse mais tout de même il y a des expériences qu'il est bon de partager pour le bien être de tous, pour que les erreurs des uns servent à sauver les autres (........ouhh c'est beau on en pleurerait).
Pour vous convaincre du bien fondé de mon propos, seuls quelques chiffres suffiront à vous laisser convaincre de lire la suite:
Départ de la maison 10h00
Franchissement de l'entrée de l'Anime Fair; le ticket à la main 15h00
Franchissement de la sortie de l'Anime Fair les mains dans les fouilles 17h15
Arrivée à la maison 21h00

Mathématiquement: 21-10= 11
Donc 11 heures de sortie pour 2h15 de visite, ça vous donne pas envie de savoir pourquoi une telle misèreeeeuuhhh !!!!! 
Allez c'est partit, que quelqu'un appelle Joêlle Mazart on va en avoir besoin.
Tout bêtement, il nous a fallu un petit plus de deux heures pour arriver à destination, Tokyo c'est très bien desservit niveau train et métro mais cela ne l'empêche pas d'être une très grande ville (le mot est un peu faiblard) donc une grande distance reste une grande distance même si il y a mille façon de la parcourir. Qui plus est je rappelle que la sortie s'effectue en famille, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'en partage l'expérience, au cas oû d'autres parents seraient tenté par l'aventure. Je vous épargne les conditions de transports car à part un Shinjuku-Shibuya le gamin dans les bras, la poussette pliée entre les jambes et ma pomme qui prie pour pas me casser la gueule sur les autres au prochain virage, tout s'est bien passé. 
Forcément après un si long trajet et un petit déjeuner qui commence à remonter, faut penser à torcher les gosses et à nourrir toutes les bouches. Sur les conseils de ma mie qui est une tokyoîte avertie, mieux vaut chercher un resto avant car dans le TBS (Tokyo Big Sight) il n'y a rien........bon bah on va bouffer à l'extérieur alors.
Heureusement que ce n'est pas ce qui manque au japon: les restos.


Sortie de la gare pas le choix, il n'y a qu'un seul batiment avec restos avant le TBS, alors on y va. Forcément c'est blindé de monde (normal il n'y a pas de retos dans le TBS), et les gosses ont cagué alors priorité aux couches. L'avantage au Japon, c'est que tout a été pensé pour les bébés, dans tous les grands batiments voire dans la plupart des WC vous trouvez des tables à langer, et comme les chiottes ils les collectionnent, en trouver est loin d'être une sinécure.
Une fois la besogne accomplit ne reste plus qu'à trouver un resto où il y a de la place (de la place libre et de la place pour les poussettes), Finalement on jette notre dévolue sur le Mexico, il affiche complet mais des gens attendent dehors et il y a de la place et de la place donc nickel.




Forcément le cadre donne envie et comme je vous l'ai dit une fois les japonais font tout naturellement la queue pour attendre leur tour donc nous faisons de même de toute façon c'est plein partout et dans celui-ci il y a de la place, on le sait on les voit les tables vides. Seulement voilà le temps passe et rien ne vient donc se pose un problème existentiel, sachant que je poirotte depuis facile 30 minutes, est ce que j'abandonne pour jeter mon dévolu sur un autre resto au risque d'attendre à nouveau ou bien je ronge mon frein et patiente sur place en me disant que je n'ai pas attendu tout ça pour rien. Finalement au bout d'une heure quand le serveur nous appelle, je tente de me persuader que j'ai eu raison d'attendre (j'en suis toujours pas convaincu vous allez comprendre après).
Il est 13H30 nous passons à table. Pas question de faire un repas de communion certes mais après tant d'attente on a bien mérité d'apprécier nos produits de la mer. Bizaremment le service est pas terrible mais ça on commençait à s'en douter, je manque de siffler la soupe d'un autre et le plat du petit  a fait un tour gratuit du resto avant d'atterir sur notre table (on est installé à coté des cuisines). Bref ça se passe, c'est bon et s'est tant mieux.
14h30, il faut penser à lever le camp, je m'impatiente. Sauf que la marmaille a recouler un bronze chacun, donc on paye et on retourne aux chiottes.
Courage le bout du tunnel est proche:


Et là c'est le drame, ce que vous ne voyez pas sur la photo c'est que à  l'étage inférieur c'est le Tokyo Anime Fair, et là de part d'autres ce sont des restos, des restos à la pelle....................rahhhhhh j'halucinne !!!!!! Pour le meilleur et pour le pire qu'il a dit le vieux, ha bah tu m'étonnes oui, il avait plutot intérêt à prevenir.
Enfin voilà il est 15h00 et nous franchissons le seuil: 1000 Yens par tête soit 6,33 €

 
Et là même si les images ne parlent pas, ça braille ça beugle, ça hurle dans tous les sens......................rahhhh je me  retourne vers les enfants, ouuff !!! ils ne disent rien, enfin pas encore.
Alors autant le dire tout de suite, pour les non japonisants, ceux qui pipent pas un mot (comme moi quoi), l'intérêt de ce genre de salon est plus que limité. certes on en prend plein les mirettes,on baigne dans une atmosphère délicieuse à souhait (attendez et vous verrez) et finalement c'est ça qui nous plait. Donc mise à part une certaine satisfaction personnelle d'avoir déambuler dans des allées colorées on n'en retire pas grand chose hormis trois tonnes de paperasses, prospectus, publicités et goodies en tout genres, que même en les refusant ils réussissent à vous les refourguer quand même.
Je ne suis pas très honnete en disant tout celà, disons que d'avoir un appareil photo autour du cou, un camescope dans la main droite et une poussette dans la main gauche ne m'ont guère aidé à prendre du plaisir. Partager entre mes instincts d'otaku (modéré) et mes obligations parentales, il a fallu jongler et forcément se limiter énormément.
Malgré tout voici quelques clichés, tout le reste est dans la galerie.











Bon c'est pas tout mais il est 17h00 passé ça commence à brailler dans les poussettes faut encore gouter, torcher, manger et rentrer. Donc je crois qu'on va dire au revoir au TBS:



Et voilà notre grande aventure de ce dimanche qui se termine, et je vous passe les détails du retour. C'était sympa magré tout, mais ce n'est pas une expérience à renouveler avec les enfants.
Promis je vais revoir mes ambitions à la baisse où bien la prochaine fois je sors tout seul.
Mlagré tout voici une petite vidéo avec ce que j'ai pu récupérer:




Agrandir le plan

Sinon la petite dernière pour la fin:

De la vraie graine d'Otaku celui là !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Japon 2008
commenter cet article

commentaires