Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

YOKOSO

Tchutchu, c'est quoi ?
Je demanderais plutôt, c'est qui ?
Tchutchu c'est mon fils enfin son surnom et ce blog est né le même jour que lui.
Pourquoi ?
Simplement parce que j'en avais envie. C'est un peu comme un journal de bord dans lequel je parlerai de tout, sur tout, sans prétention, enfin j'essaierai, et surtout je parlerai de mon fils, avec l'espoir qu'un jour ce soit lui qui prenne la parole.
.....Bon bah maintenant y aussi sa soeur Ako !!!!!

Recherche

Shonan Beach FM

24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 22:28

undefined

Et bien, petit a petit on s'approche l'air de rien.
Hier je ne vous l'ai pas dit mais c'était l'heure des amplettes, forcément Guitar heroes c'est bien mais faut attérir de temps en temps. Résultat course aux cadeaux pour le très attendu public japonais, disons plutôt que c'est nous qui sommes attendu, mais c'est eux qui reçoivent les cadeaux.
Je ne vous divulguerai pas le montant de la facture totale, puisque je l'ignore étant donné que je suis complètement largué dans tout ce que ma femme a acheté, par contre je peux vous raconter la tronche que faisait la caissière du Printemps quand ma moitié lui a demandé si elle n'avait pas des petits sacs "individuels" pour chacun des produits achetés (vous comprendrez cher lecteur de part votre ouverture d'esprit et votre connaissance de l'autre, qu'il y a quelque chose de très pittoresque à offrir à un japonais un cadeau dans un sac "made in france" enfin surtout estampillé "printemps" ou "galeries lafayette" parce que le "made in" je le verrai plutot india ou china). 
Très abasourdie pas la demande, la collègue de la caissière a pris son air le plus aimable et croyez moi dans ce genre de magasin c'est du luxe, quand elle vous sourit on jurerait que vous lui arraché le coeur, pour nous tendre un paquet de petits sacs individuels verts qu'elle a aussitot mis dans le grand sac avec tous les cadeaux.
Seulement voilà, le père Korben il est pas con, il a bien vu la collègue mettre les objets un par un, et il se doutait bien qu'elle connaissait a peu près la quantité de sacs nécessaires, seulement ce qu'elle a proposé ne contenait pas suffisament de sacs pour satisfaire pleinement tout nos amis nippons. Alors une fois la facture réglée, et le grand sac à la main, j'ai vérifié et avec mon plus grand sourire j'ai demandé du rabe de sac plastique ( oui je sais, cette scène frise le ridicule, mais il faut toujours aller au bout de ce que l'on a commencé même si la honte vous bouffe de l'intérieur, c'est la seule façon de ne pas perdre la face, ou presque). 
Et là vous me croirez si vous voulez  mais elle avait deux coeurs la bonne femme, si si je vous jure deux coeurs car je le lui ai arraché pour la deuxième fois en obtenant mon deuxième paquet de sacs. Arffff !!! la vie est trop palpitante.

Sinon, ce soir même, juste avant d'écrire ce grand feuilleton épique que fut mon aventure au Printemps, j'ai mis la main sur mon petit trésor:
DSC00170.JPG

Un souvenir de là bas, à la fois tirelire et casse tête, c'est toujours un vrai bonheur que de l'ouvrir car ça annonce l'imminence du départ.
DSC00167.JPG

1133 Yens voilà toute ma fortune pour partir, pas grand chose mais suffisament de menue monnaie pour faire péter la cannette au premier distributeur qui passe, en foulant le sol nippon.
 
Yoooo, @+

Partager cet article

Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Japon 2008
commenter cet article

commentaires