Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

YOKOSO

Tchutchu, c'est quoi ?
Je demanderais plutôt, c'est qui ?
Tchutchu c'est mon fils enfin son surnom et ce blog est né le même jour que lui.
Pourquoi ?
Simplement parce que j'en avais envie. C'est un peu comme un journal de bord dans lequel je parlerai de tout, sur tout, sans prétention, enfin j'essaierai, et surtout je parlerai de mon fils, avec l'espoir qu'un jour ce soit lui qui prenne la parole.
.....Bon bah maintenant y aussi sa soeur Ako !!!!!

Recherche

Shonan Beach FM

2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 23:05
undefined

Dire qu'il y a encore quelques années (bon quelques centaines ok !!!) tout ce que l'homme ne comprennait pas était l'oeuvre du démon ou acte de sorcellerie. Alors je vous laisse imaginer dans quelle folie seraient nos illustres ancêtres si ils avaient assisté à ça:

FE_2003_protrude_002_p.jpg

Ceux pour qui la photo leur cause autant qu'un couteau dans le bec d'une poule, je vous mets la vidéo et après j'explique...............le peu que j'ai compris.



Alors voici l'explication du phénomène, vous l'aurez remarqué ce n'est pas de la flotte ou presque pas, trop visqueux ou alors je vais me mettre au pinard rapido. Il s'agit de Ferrofluide. Wikipédia dit (attention je copie/colle c'est trop long):

Les ferrofluides sont des suspensions de particules ferromagnétiques d'une taille de l'ordre de 10 nm dans un liquide, en général un solvant ou de l'eau. Ces liquides réagissent à un champ magnétique extérieur et se hérissent de pointes dont la topologie varie selon les paramètres du champ. L'aspect rigide des pointes est en fait une illusion puisqu'elles se déforment si on les touche : la force exercée par le doigt l'emporte sur la cohésion du fluide.

Les ferrofluides sont composés de nanoparticules de magnétite ou d'hématite, et comprennent souvent des ions Fer II (Fe2+) ou Fer III (Fe3+).

Les particules ferromagnétiques sont recouvertes d'une fine pellicule qui prévient leur agglomération (engendrée par les forces magnétiques et la force de van der Waals). Contrairement à ce que leur nom suggère, les ferrofluides ne présentent pas de ferromagnétisme puisqu'ils ne conservent pas la magnétisation en l'absence d'une force externe. On parle alors de paramagnétisme et parfois de superparamagnétisme en raison de leur très grande réactivité face aux forces externes.

À ce jour, même si cela ne va pas à l'encontre des modèles théoriques, aucun fluide réellement ferromagnétique n'a été observé.

Voilà pour l'explication de la mellasse porc-epic. 
Donc en jouant sur le champs magnétique, en le synchronisant à de la musique, on obtient la balais ballet que vous venez d'observer. 
Vous remarquerez que pour une fois je fais dans l'intelligent, le cérébrale, le culturel et sans parler du japon en plus.
Sauf que les auteurs de la vidéo c'est eux: Sachiko Kodama et Minako Takeno. Et bah oui on se refait pas !!!!

Vu sur TechEBlog.




Partager cet article

Repost 0
Published by Korben Dallas - dans Info
commenter cet article

commentaires